Image
Image
  • L’effet de masse thermique entraine une économie d’énergie passive jusqu’à 8% par rapport aux autres matériaux de construction. Il permet aussi d'améliorer l'efficacité énergétique de plus de 60% par rapport au Code national de l'énergie lorsqu’il est utilisé au stade de la conception et intégrée à une stratégie de gestion de l’énergie.

  • Considérant que des études basées sur l'ACV démontrent que, selon l'endroit, plus de 90% des émissions d’un bâtiment peuvent provenir de la consommation d'énergie durant son operation, et seulement 10% des phases d’extraction, de fabrication et de construction, voilà une approche efficace pour réduire les GES.

  • De plus, ces bâtiments sont plus résilients, plus durables et en mesure de résister aux variations climatiques. À titre d’exemple, la masse thermique permet aux bâtiments d’allonger la durée de leur état de service pendant les pannes de courant (c.-à-d. serviabilité passive), même pendant les périodes de grande chaleur ou de grand froid.